Comment préparer le sein à l’allaitement ? Quand faut-il commencer à allaiter? Comment allaiter correctement ? Ce sont les principales questions que les mères se posent après l’accouchement. Contrairement à ce que l’on pense, il n’y a pas de préparation proprement dite du sein, car le sein se prépare lui-même pendant la grossesse. Pour réussir l’allaitement, il faut simplement un bon apprentissage et surtout de la patience.

Le moment idéal pour commencer à allaiter

L’idéal est d’allaiter le bébé le plus tôt possible. C’est durant les 2 premières heures qui suivent l’accouchement que le bébé ressent le plus l’envie de téter même s’il ne sait pas encore téter correctement. Le contact physique entre la mère et le bébé est primordial durant ces premiers instants, non seulement pour mettre le bébé en confiance, mais aussi pour stimuler ses sens. En plaçant le bébé ventre contre ventre, ce dernier cherchera instinctivement le sein de sa mère. Dans sa période d’éveil, le bébé peut manifester des signes de faim, c’est notamment le cas lorsqu’il bouge ses membres, tire la langue, se lèche les lèvres ou porte ses mains près de sa bouche. Durant le premier allaitement, le sein ne sécrète pas encore le lait blanc et translucide que nous connaissons. Il sécrète d’abord du « colostrum », un liquide jaune orangé qui est fabriqué pendant la grossesse et dont le bébé aura besoin. Effectivement, ce liquide est considérablement riche en vitamines, en minéraux et en anticorps. Le bébé n’en avalera que quelques millilitres seulement puisque son système digestif n’est pas entièrement mis au point. Mais la tétée s’amplifiera progressivement au bout de 2 à 5 jours et le sein commencera à sécréter du lait. Ce phénomène est appelé la « montée laiteuse ».

Maman allaiter bébé épanoui

La position favorable à l’allaitement du bébé

D’abord, la mère doit adopter la position qui lui semble la plus confortable. De préférence assise, la mère peut être également allongée à condition d’être légèrement penchée avec le dos maintenu. En effet, il est essentiel de s’appuyer sur des oreillers ou des coussins durant les premiers allaitements pour éviter la fatigue, car le bébé peut mettre un certain temps à téter. Une fois habituée, la mère pourra même allaiter en position debout. Concernant le positionnement du bébé, c’est le bébé qui doit venir vers le sein et non le sein vers lui. En soutenant bien son cou et ses épaules, le bébé doit avancer vers le sein, la tête légèrement penchée en arrière. Appuyer son menton à quelques centimètres en dessous de l’aréole de manière à lui ouvrir la bouche lorsque vous le remontez. Vous pouvez même faire sortir quelques gouttes de lait pour l’inciter à en boire. L’odorat stimulé, il se peut que le bébé attrape instantanément le sein de sa mère. La courbure du sein doit épouser parfaitement la bouche du bébé. Vous saurez que le bébé est en bonne position si sa lèvre inférieure est recourbée vers l’extérieur et que sa bouche recouvre une grande partie, voire la totalité de l’aréole. Le confort du bébé étant très important, placez-le dans une position dans laquelle il n’aura pas besoin de tourner la tête pour téter. Veillez également à ce qu’il fasse de courtes pauses afin de faire un rot à chaque changement de sein.

Les gestes à appliquer pour prendre soin de son sein

Le parfum naturel du lait maternel attire les bébés. Il n’est donc pas nécessaire de se laver avec des produits parfumés. D’ailleurs se laver les seins une fois par jour est nettement suffisant. Sortez quelques gouttes de lait après chaque tétée et lubrifiez tout en massant légèrement l’aréole et laissez sécher. Le lait maternel est un antiseptique naturel et plus efficace que les pommades pour lutter contre les irritations. Sachez aussi que plus vous allaitez, plus votre sein va produire du lait. Alors, il est important de veiller à ce que le bébé soit allaité à chaque fois qu’il en demande pour assurer sa croyance.

Bébé mignon allaiter

Enfin, les mères peuvent se permettre de tout manger sans avoir peur d’influencer la qualité du lait qu’elles produisent. Cependant, l’alcool, le tabac, la caféine et toutes autres formes de drogues sont à éviter pendant et après la grossesse.

Répondre