Les jours ensoleillés approchent et les vacanciers ont déjà hâte de profiter de la mer et de lézarder sur la plage pendant des heures. Tout le monde est censé savoir que pour éviter de bruler sous les rayons solaires, il faut avant tout préparer sa peau à l’arrivée du soleil. Certains choisiront les séances UV, d’autres opteront pour les autobronzants. Mais sachez que ces méthodes censées protéger la peau, au contraire, la détruisent ! Pour bien se préparer au bronzage et réussir son effet doré, voici quelques conseils et méthodes naturelles pour protéger sa peau.

Se préparer au bronzage, ça commence par adapter son alimentation

Quand il s’agit de prendre soin de sa peau, il ne s’agit pas seulement de sa partie extérieure, la partie visible, mais la préparation la plus efficace se passe à l’intérieur. Pour adapter son corps, il faut aussi adapter son assiette au changement de température et cela 1 mois avant l’exposition au soleil. Il faut favoriser les aliments riches en bêta-carotène, en oméga 3, en vitamine A, E et C. On peut en trouver dans les carottes, les tomates, le saumon, le thon, les épinards et l’huile végétale. Ces nutriments peuvent aider la peau dans la sécrétion de mélanine, qui est les principaux pigments responsables de la colorisation. Il est également important de procéder à une cure de complément alimentaire à partir des gélules de bêta-carotène ou de lycopène, à prescrire selon le type de peau. Les cures de complément alimentaire riche en antioxydant apportent les acides gras nécessaires pour éviter que la peau ne se dessèche au contact fréquent avec le soleil. Vous pouvez également opter pour la poudre d’urucum, très utilisée par les anciens Indiens d’Amérique, et qui leur a valu les surnoms de « peau rouge ». Cette poudre est 100 fois plus riche en bêta-carotène que la carotte. C’est l’idéal pour un bronzage optimal.

Pour assurer un bronzage parfait, il faut apprendre à s’exposer progressivement au soleil

Aucune méthode de préparation ne pourrait remplacer l’utilisation de la crème de protection. En appliquant une crème solaire adaptée, faites de courte exposition au soleil d’environ 15 minutes par jour, une semaine avant d’aller bronzer sur la plage. Votre corps s’adaptera peu à peu aux rayons solaires. Mais n’optez jamais pour des séances d’UV ou des autobronzants, car bien qu’elle colore votre peau, elle ne la protège pas. Au contraire, elle amincit la peau et la rend plus vulnérable. Les séances d’UV proposent des rayons UV-A, ne fabriquant pas de mélanine, et qui sont différentes des UV-B qui sont apportés par les rayons solaires. Les UV-A ont été statués par l’OMS comme des rayons pouvant être cancérigènes. L’exfoliation est également recommandée avec beaucoup de précautions. L’exfoliation de la peau consiste à gommer les peaux mortes et faciliter ainsi le bronzage naturel. Elle peut être faite à partir d’un hammam ou un gommage au savon noir. Cependant, il faut faire très attention, car même si elle gomme les peaux mortes, elle amincit aussi l’épiderme. Votre peau devient donc plus vulnérable. C’est notamment pourquoi il n’est recommandé que 2 ou 3 jours avant l’exposition au soleil. Pour éviter que la peau ne se dessèche trop vite, vous devez également l’hydrater en appliquant une crème hydratante quelques jours avant de vous exposer aux rayons UV.

Enfin, il ne faut pas penser que la préparation de la peau ne concerne que les personnes au teint clair et plutôt mat. Une préparation est nécessaire et est valable pour tous les types de peau. L’hydratation est aussi indispensable pour éviter de dessécher la peau. Il faut boire une bonne quantité d’eau avant, pendant et après l’exposition au soleil.

Répondre